Stage escalade et yoga, vers une prise de risque maitrisée

Croiser la verticalité de l’escalade et l’ancrage du yoga, apprendre à mieux appréhender son corps dans l’espace et dans son interaction avec les autres.

Du 23 au 28 octobre 2022

Qui anime ?

Simon Pitte – moniteur d’escalade et canyon
Marielle Deshayes – professeure de yoga formée par l’IFY

Descriptif de l’atelier

Croiser la verticalité de l’escalade et l’ancrage du yoga, apprendre à mieux appréhender son corps dans l’espace et dans son interaction avec les autres.

Dans ce stage, deux activités et rapports au corps se croisent et se complètent. Celui de la hauteur et celui de la longueur, créer de l’espace dans la tête et dans le corps. Ils convergent vers les mêmes finalités : l’instant présent, la conscience corporelle, le soi, l’autre et notre relation à l’environnement qui nous entoure.

Au cours de ces 5 jours, nous serons particulièrement attentifs à la dimension collective. 

La pratique de l’escalade sur des sites majeurs des Alpes de Hautes Provence et des Hautes Alpes vous invitera à « prendre de la hauteur ». L’escalade est le support parfait pour conserver le lien entre corps et esprit. Dans le yoga, les placements du corps sont en lien constant avec le souffle et l’attention. Le rôle de la respiration est fondamental. Quand la respiration se fait « souffle », le corps est habité, la vie circule et la réceptivité de la personne s’accroît. Réceptivité à soi, à l’autre, au monde.

Dans l’esprit de l’école des vivants, nous nous interrogerons sur notre rapport à l’écosystème, aux animaux et aux végétaux rencontrés lors des séances de grimpe et des temps de repos. Nous proposerons une sensibilisation à la faune et la flore, grâce à l’approche experte de naturalistes présents sur le site.

Un stage ressourçant mêlant bien être et altruisme au cœur d’une nature sublime et préservée que l’on vous fera découvrir.

Du 23 au 28 octobre 2022

Cet atelier a lieu dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Cet atelier sera constitué d’un groupe de 16 personnes.

Combien ça coûte ?
700€/personne tout compris
(hébergement, restauration, encadrements des activités, déplacements à partir de Sisteron)

S'INSCRIRE À L'ATELIER
Qui anime ?
moniteur d’escalade et de canyon

Simon Pitte

Simon PITTE un grimpeur de falaise, passionné par la gestuelle verticale et la nature dans sa globalité. Il est titulaire de deux diplômes d’état, en escalade et en canyoning, d’une licence STAPS entrainement sportif et d’un master 1 en sciences de l’éducation. Il assurera l’encadrement et la sécurité des sorties escalade sur sites naturelles.
professeure de yoga

Marielle Deshayes

professeur de yoga formée par l'IFY , professeur des écoles spécialisée dans l'aide relationnelle , pratiquante depuis 20 ans. Mon cheminement personnelle et professionnelle m'ont amené à mettre le yoga au cœur de la relation . L'obsevation attentive de soi dans les postures, les respirations et les méditations permet de prendre conscience de sees fnctionnements, de ses conditionnements et de ses zones de blocage, mais également de son potentiel de transformation.
Pour qui ?

Pour la partie escalade nous nous adressons à des grimpeur.ses déjà initié.es à la pratique. Afin de mieux se déployer dans la verticalité sur le site majeur proche de l’écolieu, être à l’aise dans le 5c voir 6a en tête est pour nous le minimum requis. Ce spot presque caché au cœur des Alpes de hautes Provence pourrait nous faire penser à un mixte entre le caillou du Verdon et  celui de Buoux. Dans ce style parfois old school et technique maîtriser la pause de ses pieds est indispensable pour vous envoler jusqu’au sommet.  Pour ceux et celles qui souhaitent se perfectionner et croiter Simon sera là aussi pour vous accompagner dans vos projets jusqu’au 8a. 

Pour la partie yoga, aucun prérequis requis hormis celui de venir avec votre tapis, l’esprit et le corps ouverts.  

Pour apprendre quoi ?
  • Découvrir en quoi le yoga et l’escalade peuvent être complémentaires
  • Perfectionner votre gestuelle dans des styles variés d’escalade (Gâche (principalement), Château Arnoux, la Baume ou Orpierre (selon les niveaux)
  • Recevoir, percevoir, expérimenter
  • Sortir de sa zone de confort et se surpasser dans la verticalité
  • Apprendre à délier et dénouer les lieux de tensions par la respiration
  • S’encorder, renouer avec les autres 
  • Découvrir, reconnaitre et prendre soin du vivant endémique d’un biotope particulier des montagnes des Alpes de Hautes Provence. 
  • Une jolie et profonde  immersion dans un environnement vaste et sain
Avec quels outils, quelles méthodes ?

La liberté est l’accomplissement du yoga. Selon le potentiel propre à chacun, elle prendra des formes différentes. ET  résulte davantage d’une expérience vécue en prise directe avec la réalité que d’une accumulation de savoirs

Quels seront les temps forts et les temps fous de l’atelier ?

Les temps forts :

  • Découverte d’un spot de grimpe mythique et méconnu
  • Simon grimpeur voyageur et cascadeur à ses heures
  • Session de yoga en pleine montagne perchée entre la Provence et les écrins
  • Marielle la force du souffle 
  • Julia acuponctrice qui ne manque pas de piquants

Les temps fous :

  • Les levés de soleil magnifiques sur Cluchette 
  • L’apéro opéra
  • Les Nuits Debouts sous les étoiles
  • Découvrir la Zeste et ses zigues 
  • Les couchés de soleil qui rappellent le Laos

Les temps calmes :

  • Des sorties plein air autour du site accompagnées de naturalistes
  • Un rapport au vivant constant : animaux du terrain, plantes, forêts, estives
  • Juste prendre le temps de prendre le temps dans un environnement paisible
Et on va souffler et se détendre quand même ?

Chaque atelier aura ses moments calmes, ses moments d’isolement précieux, de pause, de respiration dans un séjour par ailleurs assez dense. Le principe sera que les stagiaires ne soient pas obligés de participer à tout, qu’ils peuvent zapper une soirée karaoké, renoncer par exemple à la performance finale de fin de séjour, se reposer plutôt que de faire la rando du Trainon, sauter un module complémentaire, souffler par rapport au groupe…

Nous avons prévu des demis journées de repos et une heure de détente pour ceux et celles qui le souhaitent. Le domaine des Rayes nous invite à prendre le temps, à chiller, lire ou simplement admirer les montagnes magnifiques qui s’offrent devant nous. En dehors, des temps de grimpe et de yoga, vous seront proposés des ballades et randos autour du lieu qui j’en suis sûre éveillera ou réveillera vos envies d’explorateur.trice.

Nous vous proposons un programme qui vous amène à vous dépasser physiquement et mentalement mais nous nous adapterons en fonction des besoins et capacités de chacun.e. Le principal objectif de cette semaine est de se sentir libre et de s’ouvrir aux autres et au monde.

Ca ressemble à quoi une journée-type de stage, en vrai ?

Journée types

7h ou 7h30 : Réveil yogis pour les matinaux avec le lever de soleil
8h- 8h30 : Petit dej’
8h30-8h45 : On range, on remplit les gourdes, les camel back et sac à dos sur le dos direction les falaises
9h-14h : Arrivée aux pieds des voies, ca grimpe, ca croîte !
14h : Retour au camp de base
14h30 : Repas, on fait le plein d’énergie
15h- 16h : Temps libre, ca chill, ca marche, ca sieste
16h- 18h : Yoga on respire
18h-19h : Préparation du repas en collectif
19h-20h: Repas collectif sur la terrasse avec le coucher de soleil.
Après 20h temps libre, on se repose, on discute, on échange, on joue, on attend les étoiles.

Les temps de repas du soir sont aussi l’occasion de faire le bilan de la journée et de réajuster
l’organisation pour le lendemain en fonction des envies et besoins de chacun.e.

 Organisation concrète

Nombre de participants
16 personnes

Tarifs :
700€/personne tout compris
(hébergement, restauration, encadrements des activités, déplacements à partir de Sisteron)

Journée type
en fonction des affinités, des niveaux et des envies nous séparerons le groupe en deux. A la demi-journée, le matin 8 personnes à la grimpe et les 8 autres au yoga, on mange ensemble le midi et on inverse les groupes ceux et celles à la grimpe le matin vont au yoga et inversement. Diviser le groupe en deux nous permet un meilleur suivi individuel dans les deux activités. Nous nous retrouverons tous ensemble à chaque repas, sur la journée ou demi-journée de repos et sur la ballade sensibilisation aux vivants encadrée par un naturaliste.

Pour le dodo
le bâtiment des Rayes possède plus d’une quarantaine de couchages. Dans le cadre de ce stage chacun aura sa chambre privée,  les cuisines sont partagées. 

Pour se restaurer
l’équipe organisatrice du stage prévoit les menus et les courses (locales, bio et de qualité) en amont du stage. Nous vous proposons de partager un moment de convivialité en cuisinant ensemble les repas. Les cuisines sont fonctionnelles pour des groupes de 30 personnes. Les repas seront essentiellement végétariens pour toutes particularités alimentaires dites-le nous on s’adaptera. Nous vous prévoirons également des fruits, fruits secs, biscuits, chocolat, thermos de thé à apporter aux pieds des voies.

Coordination
vous serez encadrés pour l’activité escalade par Simon Pitte, pour le Yoga par Marielle et Julia. Yves et Lucie grimpeur.se, yogis, maraichèr.e et habitant.es de l’écolieu des Rayes assureront la partie coordination du stage (accueil, organisation des repas, découverte du lieu, ils vous donneront les plus belles voies de gâche et les plus beaux spots coucher de soleil). 

Où est-ce que ça se passe ?

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, près de Sisteron.
Le lieu et l'adresse exacte vous seront communiqués après votre inscription par e-mail.

DÉCOUVRIR LE LIEU !